Des femmes et des huis clos : « Une journée particulière » et « Sur la route de Madison »

Parce que je trouve que ces deux films se ressemblent énormément sur le fond.

Deux femmes comme enchainées à leur statut de femme d’intérieur, qui s’autorisent un jour à sortir (pas loin de chez elle hein faut pas déconner), tel des oiseaux qui s’échapperaient de leur cage…

Sur leurs routes, deux artistes, des hommes libres, mais pas libres d’aimer l’objet de leur désir.

Deux époques, une société où le mariage est sacré (ce qui n’empêche pas une petite incartade…)

Deux films qui font aimer la liberté d’aimer, la liberté tout court!

Deux couples magnifiques du cinéma!

° Sophia Loren et Marcello Mastroianni °

Une-Journée-particulière_accueil

« On peut pleurer seul, mais il faut être deux pour être heureux »
Une journée particulière de Ettore Scola ( 1977)

° Meryl Streep et  Clint Eastwood  °

slmdm
« Je te veux pour toujours. Je veux t’aimer comme je t’aime en ce moment pour le reste de ma vie. Mais tu ne comprends pas…On perdrait tout si on partait ensemble. Je ne peux pas renier toute une vie pour en construire une nouvelle. Tout ce que je peux faire c’est maintenir ces deux états d’esprit. Aide moi! Aide moi à faire en sorte que mon amour pour toi ne disparaisse jamais. »

Sur la route de Madison de Clint Estwood (1995)

Publicités

Une réflexion sur “Des femmes et des huis clos : « Une journée particulière » et « Sur la route de Madison »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s