Coup de Cœur de Mai : Les Robeuses

Elle s’appelle Régina et comme son prénom nous l’indique, c’est  une reine, oh que oui ! Une reine du style!

Le nom du blog « Les robeuses » fait référence au film ivorien, Bal Poussière (mon billet dessus) qui est, soit dit en passant un de mes films préférés et elle choisit cette même référence pour nous présenter son univers : un mélange du passé, du présent et du futur …mais elle vous l’explique mieux  sur son blog que je vous invite à découvrir en cliquant ici .

En voyant certaines pièces,  on se dit « non je ne porterai jamais ça » ou bien « associer ça et ça ? un peu chelou voire osé » et bien détrompez-vous, ça marche, il suffit d’avoir un peu d’audace et beaucoup de classe !

Son style en quelques mots ? Funky, vintage, classe et sexy donc absolument tout ce que j’aime. (Vous commencez un peu à capter mes goûts non ? cf. coups de cœur précédents que vous trouverez et 😉 )

Voici donc mon top 5 des looks de Régina  (photos instagram @lesrobeuses)

 

robeuse4

La pièce maîtresse : cette jupe rose flamboyante ! Tout est parfait !

robeuse1

Isn’t she lovely ? encore une fois combo parfait !!!!

robeuse3

Dans mon armoire j’ai des collants, moutarde, verts, bordeaux … je n’ai jamais réussi à les mettre mais cette association m’inspire! Coup de cœur absolu pour le haut velours vert bouteille foncé!

robeuse2

Ce Manteau ! Elle le porte si bien ? si je le voyais comme ça je ne serais pas sûre d’aimer mais là je suis conquise!

robeuse 5

Être emmitouflée mais avec style ! 

 

Et ces photos super retro (qu’on ne trouve qu’en allant loin dans son compte insta) sont magiques !!!

 

 

Film : « Bal Poussière » de Henri DUPARC (1988)

483944434

Je souhaite ouvrir le bal de mes billets- cinéma, par ce film !

Pourquoi ce choix me demandez vous ?

Car il fait parti  des films : que j’ai vu petite/ qui me fait penser à me parents/ qui me rend fière d’être d’origine africaine/ qui me rend nostalgique…

Ce film ivoirien est d’une grande modernité, drôle et aborde le thème de la polygamie et de la jeunesse africaine, en mettant en opposition la vie au village et la vie à la ville.

En deux mots : Un riche cultivateur au surnom bien comme on aime « demi-dieu » a 5 épouses mais en veut une 6e, il ne veut pas n’importe qui ! Une jeune femme qui revient de la ville, belle et désinvolte…il ne se doute pas de ce qui l’attend !!! TornardooooOOOO

Par ailleurs, c’est grâce à ce film que je me suis décidée sur le sujet de mon premier mémoire « Le cinéma de l’Afrique francophone subsaharienne ».

J’ai pu acquérir le DVD à la Médiathèque des 3 mondes quand c’était ouvert.Cet endroit c’était le bonheur ! J’y allais et j’étais heureuse, j’ai pu trouver de nombreux coffrets avec les premiers films africains, des films plus récent…bref j’ai découvert de nombreux talent du continent.

Venons -en à ce film, je ne souhaite pas en faire une critique mais je vous invite à le découvrir si vous en avez l’occasion !

Je vous conseille le site de vod africafilm.tv qui travaille en collaboration avec les réalisateurs ou les ayant-droit afin de leur verser une partie des bénéfices directement.

Le lien du film (4€ en location/ 8€ à l’achat , c’est clairement donner !!!! )

Et il possible qu’il soit diffusé sur Arte…la première fois que je l’ai vu (il y’a une quinzaine d’année c’était sur cette chaine et il est repassé plusieurs fois !)

Partagez vos avis sur ce chef-d’œuvre !

😉