HAIR : Perte de cheveux, Alopécie Post Partum.

cryin.jpg

Lebron, tu illustres tellement bien ma situation…

Il y’ a quelques semaines j’écrivais un article(ici) pour vous parler de ma routine capillaire qui me rendait fière et heureuse de mes belles locks vigoureuses… Et bien ça c’était avant de me rendre compte que je perdais des cheveux !!!

Ce n’est bien entendu ni à cause de ma routine, ni à cause de mes locks, car mis à part mon vapo, je n’ai utilisé qu’une fois le gel Talhia waajid …mais bon on m’a posé la question et c’est vrai que ça m’a traversé l’esprit.

J’ai compris bien vite que cela résultait d’un beau dérèglement hormonal vu que cela coïncidait à l’apparition de toute sorte de gêne et plusieurs paramètres

  • 3 mois après mon accouchement
  • 1 mois après la pose du stérilet hormonal Mirena (celui que j’avais avant la grossesse que je trouve top mais après la pose j’ai passé 1 mois et demi assez compliqué)
  • Diminution de tétées.

J’ai pu en parler avec mon médecin traitant (pas loquace du tout) qui m’a dit que c’était normal…rien de plus…En gros, je résume par « Grossesse de rêve et Post-partum bof bof… »

Ma perte de cheveux se situe au niveau des tempes. Avant que cela ne m’arrive, pour moi les personnes avec ce genre de problème avaient exclusivement des coiffures trop serrées ou utilisaient trop de produits ou trop de tissages, lace wigs etc…. J’ai toujours eu les cheveux en bonne santé et je ne m’attendais pas à cela, à aucun moment je n’avais entendu parler de ce problème capillaire post-partum, d’où mon choc assez important ! * Pourquoi on ne nous en parle pas au dernier cours de préparation à l’accouchement ? *

DONC direction  la pharmacie ou je choisis des gélules « Forcapil » à prendre sur 3-4 mois. C’est compatible avec l’allaitement et de toute façon je suis tellement désemparée que je me dis que je ne quitte pas la pharmacie sans rien !

Là, ça va faire un mois que je prends 3 gélules par jour (et non 2 comme recommandé sur la notice) et je note qu’il y ‘a du mieux. Je continue à faire mon shampoing tous les 10 jours et je masse les « zones sinistrées » avec de l’huile de ricin quelques jours avant le shampoing.

Bien entendu je sais qu’il n’y a pas de solution miracle, je prends mon mal en patience et surtout je m’alimente mieux et de façon variée (du coup  j’ai perdu 3 kgs en passant !)

Voilà psychologiquement ça va un peu mieux on verra à l’issue des 3 mois mais j’ai prévu une visite chez le dermato pour un petit truc qui m’inquiète sur mon visage (j’ai une peau à GROS problèmes mais là il y ‘a un truc suspect…) et on verra en même temps pour cette alopécie.

Et vous ? Une chose similaire vous est déjà arrivée ?