Série : « EASY » de Joe Swanberg (2016)

* No spoilers*

« Easy » est une série Netflix sortie en 2016 que j’ai regardée en fin d’année 2017. Je n’en avais entendu parlé nulle part et en m’arrêtant sur la bande-annonce ma réaction a été « mouais », puis quelques semaines plus tard j’ai tenté et  j’ai été agréablement surprise !

Pourquoi j’ai adoré ?

* C’est un genre de Black Mirror sentimental *

easy netflix

Cette série aborde les problématiques sentimentales sous différentes formes, angles grâce à une narration fraiche et subtile. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir comment tout ça est ficelé !

* Le casting obviously * (+ le générique et la B.O)

Des têtes connues, d’autres moins, mais ils crèvent tous l’écran ! C’est peut-être évident mais dernièrement je suis souvent tombée sur des séries où je trouve que le casting était raté donc c’est tout de même important à souligner !

Gros coup de cœur pour Annabelle (jouée par Jane Adams) que je trouve absolument juste et touchante.

easy generique

* Une série féministe *

Je l’ai ressenti dés le départ, cette série met en avant les couples et surtout la place des femmes dans une société patriarcale oppressante…que ce soit au niveau de leur sexualité, de leurs aspirations professionnelles et personnelles, de leur liberté, de leur place dans la société …la narration est parfaite, fluide, simple…comme la compréhension que les personnes DEVRAIENT avoir vis à vis du féminisme.

easy 1

Quand on te sort des misogynes bullshit

* Le format court sans chichi *

Et cette fluidité est apportée grâce au format 30 minutes des épisodes qui je trouve est totalement approprié pour ces sujets (je vous parle bientôt de la série Lovesick sur le même format d’ailleurs). J’aime beaucoup ce format qui est de plus en plus courant (très millennial : moins d’épisodes par saison, format plus court). La frustration n’arrive qu’ une fois arrivé au tout dernier épisode… (2 saisons en 1 weekend à peine).

Bref, je vous recommande cette série ! Et n’hésitez à commenter, qu’on échange un peu dessus !

Bisous.

 

Attentats de Paris « Je n’ai pas à m’excuser auprès de mon futur enfant »

« Comment peut-on penser à mettre au monde un enfant après ça? »

« Je suis désolée de te faire venir dans ce monde mon bébé »

« ça va être pire pour la génération à venir »

IMG_20151002_114810_GF

Voilà le genre de phrase que je lis ou que j’entends depuis vendredi 13 novembre 2015. Des mamans sur les réseaux sociaux ou encore mes proches qui me parlent de mon bébé pas encore né comme ma lueur d’espoir, ma raison de ne pas craquer etc…

Et je suis un peu en colère.

Parce qu’en plus d’avoir l’impression qu’on commence déjà à penser à ma place pour mon enfant, je me dis « euh j’ai pas besoin d’entendre ça, c’est vous qui avez besoin de vous rassurer et vous utilisez ma grossesse » (oui je vais peut être loin mais c’est ce que j’ai ressenti)

J’ai été choquée par ce qui s’est passé ! J’ai passé une journée désastreuse dans les transports en commun. Alerte à la bombe à 15h à Gare de Lyon, je dois faire une correspondance à Châtelet et manque de mourir étouffée dans un escalator blindé (la voie du métro plus loin était blindée et les gens continuaient à s’engager sur l’escalator…) …

Extrêmement choquée (j’en pleure en appelant chéri) je décide après mon rendez-vous de ne pas attendre pour aller boire un verre à Oberkampf et de rentrer. Si je n’étais pas enceinte, je m’y serai sûrement rendue, c’est un endroit qu’on affectionne pour faire la fête.

Je retrouve chéri on décide de rester à la maison pour regarder le match, puis tout s’enchaîne. J’apprends par Whatsapp ce qui se passe par les amis que j’aurais pu rejoindre et qui sont dans le quartier….Nuit d’horreur devant les infos, je suis glacée par ce qui se passe…mais ne pleure pas. Je passe 8 jours dans un déni quasi total, avant de craquer, pensant aux familles, aux victimes directes et indirectes mais surtout à la haine que cela va répandre dans les cerveaux et cœurs étriqués et/ou meurtris….

Mais me restent en tête ces messages vis à vis de mon enfant à naître ou de mamans pour leurs enfants qui s’excusent…QUELLE ERREUR !!!

Chéri et moi on a même pas remis en cause la venue au monde de notre bébé…bien sûr on s’est dit « monde de merde » mais à aucun moment on s’est dit « oh si on avait su on aurait pas fait d’enfant »

Avant je ne voulais pas d’enfant à cause des CONS qui  peuplent la terre et bien entendu les horreurs qui existent. Mais le monde n’a jamais été parfait! Notre génération a juste conscience plus facilement de ce qui se passe autour de nous, du fait des médias, mais l’horreur et la barbarie ont toujours été présentes…malheureusement ! Et si on prête attention aux médias du monde et non seulement TF1 et France 2 il y’ a tous les jours des massacres injustes….

Alors je vais dire des choses bateaux mais qui comptent pour moi….Lorsqu’on souffre, la douleur peut être insupportable

Lorsque nous sommes heureux, le bonheur peut nous apporter des sensations indescriptibles

Nos vies sont rythmées de peines et de joies…

Avoir un enfant fait parti je pense de ces joies qui te font te dire « oui la vie vaut d’être vécue !  » je ne suis pas encore maman, mais j’aime ma famille, mon homme, mes proches, d’un amour si fort que parfois j’ai l’impression que mon cœur va éclater….et ça vaut vraiment le coup de vivre tout ça! Et pourtant j’en ai vécu des déceptions, et j’ai eu envie de baisser les bras… l’amour m’a sauvé (j’avoue c’est gnagnan mais c’est vrai!) ! Tout ceux/ce que j’aime m’a sauvé et me donne envie de continuer.

Nous élèverons notre fille(et nos enfants) comme ça, elle aura conscience du monde dans lequel elle vit et elle le rendra meilleur j’espère…il suffit d’une personne…

Voilà, j’avais besoin de m’exprimer … pour témoigner de ma soif d’espoir, de vie, d’amour…même si je sais que parfois il y’ aura des instants de doutes et de souffrance…il faut vivre à fond !!!!!

PS : J’aime Paris, ma ville de naissance, la ville où je suis devenue celle que je suis, celle ou ma fille verra le jour, celle ou j’ai été le plus heureuse, celle ou je l’ai embrassé la première fois, celle où j’ai  découvert la culture sous toutes ses formes, celle où j’ai étudié, travaillé, celle qui est accrochée en grand dans notre séjour, celle qui m’émerveille ….

12- Sexe pendant la grossesse..

osez

J’ai décidé d’aborder ce sujet, qui peut se vouloir tabou pour certaines personnes, parce que depuis le début de ma grossesse j’ai été confrontée à des réactions assez spéciales,  de la part de femmes ou d’hommes par rapport au changement du corps de la femme enceinte et du changement de leur désir …

Chacun fait comme il l’entend mais sérieux entendre des connaissances dire  « Jamais je ne toucherai ma femme enceinte c’est trop dégueu »  , « Ah non je ne l’ai pas touchée pendant 9 mois ça ne va pas ou quoi !!! » (forcément le mec allait voir ailleurs tout le monde le savait sauf Madame réduite au statut de vaisseau humain ! ) ou pire lire sur les réseaux sociaux  « C’est dégueu et limite incestueux »  euh comment dire …ça m’a vraiment choqué…

Pour nous la grossesse n’a rien changé, j’ai juste posé une condition : Que chéri ne touche pas mon ventre pendant… par peur que bébé bouge et que ça crée une situation bizarre…(ce n’est jamais arrivé) mais sinon même désir, même fréquence, ni plus ni moins…sauf ce dernier mois ou je me sens lourde et que du coup moins à l’aise…c’est assez comique 🙂 Mais il existe des positions adaptées selon le trimestre donc la taille du bidon…par exemple le missionnaire après la moitié du second trimestre on oublie hein !!!!

Je pense que nous avons continué à avoir une vie sexuelle parce que Chéri me désire toujours (et que je le désire aussi ), que je me sens belle et plus épanouie enceinte.

C’est clair que cela n’aurait pas été la même chose si j’avais eu des nausées tout le long ou une contre-indication par mon obstétricienne ! Au contraire, elle m’a dit que c’était parfait pour les muscles du périnée ! (*toutouyoutou*)

Après je pense que si des femmes enceintes ou leur partenaire n’ont plus de désir,  il ne faut pas forcer et ne pas culpabiliser mais bon il y’ a des idées reçues qui ont la vie dure donc il faut communiquer avec son partenaire et pourquoi pas avec son médecin ou sa sage femme ou autre….

Avant ma grossesse, je pensais que j’aurai eu un blocage psychologique mais on en a parlé j’avais besoin de savoir ce que chéri pensait de tout ça, si il serait à l’aise etc (d’ailleurs je lui dis que si il ne me désire plus ce n’est pas grave même si je pense que ça me vexerait un peu, mais je ne pourrai pas lui en vouloir)…ce n’est pas malsain, c’est un moment de partage, de câlin et d’amour exclusivement ( j’arrive pas à croire qu’on puisse penser que le bébé soit impliqué brrrreeeeeefffff) et ça ne peut être que bénéfique pour la vie de couple qui va se retrouver violemment chamboulée….

Naturellement je me demande comment sera notre vie sexuelle après l’arrivée de bébé …

Et vous alors ? des témoignages ? vous pouvez me les envoyer par mail si vous voulez  (ecrireacoeurdelouve@gmail.com) je ferai un article avec toutes vos histoires en anonyme si vous le souhaitez bien sur 😉